Le Carnet de Maurine - Une aventure guidée par la curiosité...

21 février 2017

La pâte à réparer (presque) tout !

La pâte à réparer (presque) tout !

Un tout petit article, une fois n'est pas coutume pour vous parler de la pâte qui répare presque tout : la pâte Sugru. Vous connaissez ?

En gros, c'est une sorte de pâte à modeler qui résiste à la chaleur, à l'humidité, aux chocs, au froid et j'en passe... avec la particularité de rester légèrement flexible (ça ne sèche pas dur comme du bois).

L'idée originale de la conceptrice étant de pouvoir "hacker" les produits de son quotidien : les réparer, les rendre incassable, les rendre plus pratiques, etc.

Les applications sont multiples et les bonnes idées fourmillent sur les internets mais ce qui m'a personnellement vraiment convaincue, c'est la possibilité de prolonger la durée de vie de nombreuses petites choses à la maison. Quand réparer plutôt que jeter devient possible et à la portée d'un grand nombre !

Vous allez voir, les maths sont vite faits :

La problématique : un humidificateur à réparer pour cause de câbles abîmés, achetés d'occasion en parfait état pour 50 chf. 
Solution 1 : le faire réparer... rien en-dessous de 80chf ? ahem... ça va pas être possible... c'est plus que le prix de la machine. 
Solution 2 : en racheter ? franchement... pour un câble ? quelle aberration ! J'imaginais déjà mon humidificateur s'ajouter à une pile d'une dizaine de mètres d'électroménager à la déchetterie du coin... 
Solution 3 : Sugru, une dizaine de francs pour le paquet de 3 qui va permettre de nombreuses autres réparations ? GO ! Résultat impeccable et ça va dans le sens d'une utilisation plus raisonnée de nos ressources.
Elle est fabriquée à base de silicone, j'imagine que ce n'est pas idéal pour l'environnement mais c'est pour sûr moins pire que de jeter les objets tout entier pour en racheter des neufs...

La pâte à réparer (presque) tout !La pâte à réparer (presque) tout !La pâte à réparer (presque) tout !

Ce que j'en ai fait à la maison avec un paquet de 3 mini-doses :
          - de grands crochets pour la cuisine
          - de petits crochets de suspension à l'intérieur des placards
          - la réparation de plusieurs câbles abîmés
          - des portes câbles audio et chargeurs de téléphone hyper pratiques
          - des portes-lumières pour vélo aimanté (un peu comme ici)

Bref, je vous le recommande !

PS : Dans la famille "Rien ne se perd, tout se transforme", je demande la gourmandise : soupe de moules à la chilienne, miam !

15 février 2017

Le vélo en ville : astuces

Le vélo en ville : astuces


Ah mon vélo, je l'aime d'amour! Je fais quasiment 90% de mes trajets grâce à mon formidable ustensile, c'est écolo, rapide, pratique et ça me fait des cuisses d'enfer !

Etant donné l'importance que le vélo a pris dans ma vie ces dernières années, j'ai pu tester pas mal de choses, et voici mon combo pratico-écolo-sécuritaire pour me déplacer dans les rues encombrées de Genève.

7 février 2017

Pollution et santé mentale

Pollution et santé mentale
(Valparaiso, Chili)

Et hop, voici une petite émission faisant le point sur les fameux PCB, les perturbateurs endocriniens. Avant cette émission, je n'y connaissais pas grand chose pour être honnête, j'avais à de plusieurs reprises entendu le terme par-ci, par-là mais bon... je trouve de plus en plus difficile d'obtenir des informations que j'estime ni populos, ni alarmistes, ni trop simplistes, ni trop techniques. Bref, de l'info qui informe quoi. Et là, avec Barbara Demeneix, alias LA spécialiste mondiale des perturbateurs endocriniens, c'est bingo : clair, précis, charmant accent anglais, recadrage scientifique subtil pour ne pas tomber dans le simpliste, humilité, bref, le top quoi. Alors qu'attendons-nous ?
Faisons le point sur ces fameux PCB donc !

Ce que je retiens de cet entretien, liste absolument partiale et non exhaustive:


1/ C'est quoi un perturbateur endocrinien ?

"Les perturbateurs endocriniens sont des molécules produites par l'Homme, l'industrie chimique (produits chimiques comme les plastifiants, les retardateurs de flamme, etc.), et qui ont la capacité d'interférer avec notre système endocrinien, un peu comme s'ils brouillaient les informations entre les cellules."
Or il faut savoir que le système endocrinien est un acteur primordiale de la formation du cerveau humain et ce, grâce à la thyroïde. Ainsi, sans hormone thyroïdienne on peut être atteint de "crétinisme" qui se manifeste à travers un développement physique et mental retardé voir stoppé.

2/ Ça concerne qui ?

Tout le monde, humains et animaux.

3/ Quelles conséquences ?

Le quotient intellectuel des enfants chutent... lentement mais sûrement. Voilà ce qu'en dit Barbara Demeneix sur la 4e de couverture de son livre :
"Si nous refusons d’agir, les générations futures pourraient bien se retrouver impuissantes face à ces problèmes de santé publique. Il leur manquera l’intelligence – à tout jamais."

4/ On le sait depuis combien de temps ?

Plus de 50 ans... et non, apparemment pas grand chose n'a été fait pour lutter contre.

5/ On les trouve où ces PCB ?

Dans le plastique (le fameux bisphenol A des biberons... interdit et remplacé par un autre perturbateur endocrinien haha, non ce n'est pas une blague), les cosmétiques (silicones, parabens, etc.), les produits chimiques...

6/ Une femme enceinte exposée à des PCB met-elle son bébé en danger ?

C'est peut-être bien mon passage préféré :
"non, ce n'est pas elle, ce sont les régulateurs qui ne le/la protège pas."
Ceci dit, c'est là une grande avancée scientifique : avoir pu prouver que les perturbations de la glande thyroïdienne avait lieu aussi AVANT la naissance et pas seulement APRÈS la naissance (on teste depuis de longues années maintenant tous les enfants qui naissent afin de contrôler leur thyroïde et ainsi veiller à leur bon développement).

Conclusion : Les PCB c'est mal pour tout le monde, mais particulièrement pour le foetus, c'est pendant les premiers mois de grossesse que les risques sont les plus élevés.

7/ Je fais quoi ?

Barbara Demeneix conseille de consommer du sel iodé, d'essayer de manger bio, de limiter l'utilisation des cosmétiques et de bannir les insecticides à la maison.

☛ L'émission en entier ici (env. 40 minutes) ici
☛ Le livre de Barbara Demeneix ici


Pour aller plus loin... 

et voir ce que je pouvais faire concrètement pour les éviter, je suis tombée sur ce site qui prodigue de multiples conseils dont je retiens :

  • l'importance d'éviter les plastiques dans la cuisine et surtout, de ne pas réchauffer ou cuire dans un plat en plastique... moi qui suis adepte des boites en plastiques pour mes repas quotidiens au travail... aïe aïe...
  • d'essayer dans la mesure du possible de privilégier les produits n'ayant reçu aucun traitement et si ce n'est pas possible de nettoyer soigneusement et de peler fruits et légumes.
  • de préparer au maximum ses repas afin d'éviter les plats industriels
  • d'éviter au maximum tous les produits chimiques ! on peut facilement préparer ses produits maisons et sains (j'ai ici quelques recettes)
  • et puis on lit les étiquettes de ses produits cosmétiques et on bannit silicones (de super shampoings ici), parabens, BHA, Filtres chimiques à UV pour les principaux.


PS : Le beurre de cacao en cosmétique, se laver les cheveux en douceur, on cuisine. on pense au monde de demain et surtout on n'oublie pas qu'avoir raison trop tôt, c'est avoir tord...

29 janvier 2017

Série coup de coeur : Black Mirror

Série coup de coeur : Black Mirror


Cette série n'en est pas une dans le sens où chaque épisode est indépendant des autres, c'est ce qui s'appelle une anthologie (je n'en savais rien mais clairement je le ressors au prochain dîner chic). Vous pouvez donc commencer par n'importe quel épisode, cela n'a aucune importance. Corollaire: vous n'avez pas besoin d'une grande disponibilité devant vous, un par semaine ou toutes les deux semaines, c'est largement assez et plutôt intéressant en fait, pour avoir le temps de digérer chaque épisode.

Eh oui, j'ai bien dit digérer. Pas pour des raisons d'hyper-violence ou d'obscénité, mais bien parce-qu'on n'en ressort pas indemne : c'est HYPER bien vu, HYPER intelligent... vraiment ! Chaque épisode a lieu dans un futur proche et explore un aspect de notre addiction aux écrans de façon extrêmement percutante : c'est une sorte de futurisme-réaliste-visionnaire.

Mes 4 épisodes préférés :


     x Dans un futur proche, chaque être humain à la possibilité d'avoir un "grain" implanté derrière son oreille enregistrant absolument tout ce que nos yeux voient. On peut donc à loisir revenir sur une scène et zoomer sur un détail. Vous voyez déjà là le super potentiel de ce scénario, ça monte en puissance quand on pose la question de ce qu'il se passerait lors d'un dîner entre amis et connaissances, quand vous avez ce désagréable sentiment que le sourire de votre conjoint(e) à cet ami (e) est un peu plus qu'un simple sourire, (re)visionnages de "grain" à l'appui...
Juste GÉNIAL.

     x Imaginez que pendant que vous vous adonnez à un moment intime devant une vidéo coquine, votre caméra s'enclenche sans que vous vous en rendiez compte. Quelques minutes plus tard, vous recevez un émail vous demandant de réceptionner un colis et de le remettre à un inconnu en échange du silence sur vos activités précédentes. Sauf que la personne qui vous remet le colis ainsi que celle qui le réceptionne sont toutes deux dans la même situation que vous...
A voir absolument avec les ados de votre entourage pour les sensibiliser à une réalité de notre monde d'au-jour-d'hui !!! eh oui !!! D'ailleurs des témoignages très actuels, eux, par ici.

22 janvier 2017

Disques démaquillants lavables

Disques démaquillants lavables


Il y a quelques temps maintenant, je vous avais parlé de ma prise de conscience du mouvement "vers le tout recyclable" que je trouvais en quelques mots : réaliste, facile, économique et jouissif. Alors qu'initialement, on ne va pas se mentir, le concept me faisait très peur.

Dans la catégorie des choses hyper faciles à mettre en place et dans lesquelles tu t'y retrouves tout de suite financièrement parlant : les disques démaquillants lavables pour les yeux et le visage.

Le concept : des petits carrés de coton hyper doux, que tu utilises exactement comme les anciens sauf qu'au lieu de les jeter, eh bien, tu les mets dans un petit sac coton et au bout de quelques jours, hop à la machine avec le blanc. OUI, c'est aussi simple que cela et NON, il n’y a pas d'arnaque !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...