C'est (très) beau - Un tableau vivant

C'est (très) beau - Un tableau vivant


Ha ! J'aurais voulu pouvoir le penser : recréer un tableau avec des comédiens, le tout en direct sous nos yeux ébahis ! Je suis époustouflée à la fois par le ludique, le comique et la beauté de ces mises en scène ! Mais quel talent !

J'ai trouvé particulièrement intéressant de voir à quel point le jeu de lumière - l'éclairage qui semble venir presque exclusivement de la droite, très doré, presque floutant les imperfections - rendait l'atmosphère du tableau original avec les drapés et le noir, très noir. C'est étonnant car auparavant, cela m'empêchait véritablement d'apprécier à leur juste valeur ces peintures qui me paraissaient trop "factice",  trop "sombre"... je ne les vois plus du tout de la même façon à présent ! Fascinant.






 Vous avez donc sous vos yeux la "reproduction en direct" des tableaux de Caravage suivants :

C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant
C'est (très) beau - Un tableau vivant

A la fois beau et impressionant, n'est-ce pas ?

Pour aller plus loin, je vous invite à lire la courte fiche de Michelangelo Merisi, alias Le Caravage. On y apprend notamment que Caravaggio est un meurtrier (!), complètement exubérant, hyper novateur dans sa façon de rendre ses personnages si humains autant dans leur apparence que dans leurs émotions et que :
Ses tableaux rompent déjà avec la tradition maniériste en proposant une lecture immédiate de l’image où le sujet, prit sur le vif, est figé dans l’instant comme s’il avait été “photographié“, concept visuel nouveau et inventé par le jeune artiste.
De là à imaginer que c'est ce qui a inspiré cette troupe de comédiens, il n'y a qu'un pas... :)


PS : Ces beaux drapés, ça me fait penser à l'anti-bouloche, glamour quand tu nous tiens...

2 commentaires:

  1. Le tableau vivant est saisissant !
    Mais c'est seulement celui-ci qui est vivant n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, il y avait une vidéo qui a sauté. Je l'ai remise, regarde, c'est FASCINANT ! :)

      Supprimer

Le Carnet de Maurine, c est un blog suisse qui se veut comme un carnet de réflexions que l on pourrait ouvrir à n importe quelle page : un sujet en menant tout naturellement à un autre. Une aventure guidée par la curiosité... A l abordage !

Le Carnet de Maurine © 2014-2016. Fourni par Blogger.