Manger plus sain et naturel... aussi pour les chats ! Préparer à manger à son chat : recettes maison naturelles et simples

Préparer à manger à son chat : recettes maison naturelles et simples

S'il y a bien une chose que je valorise dans la vie c'est la cohérence. Ça, et manger le plus "fait maison" possible (et donc en principe naturel et sain). Mais bizarrement quand, il y a presque 10 ans maintenant, le vétérinaire m'a informée que :
"1- les chats mangeaient des croquettes
 2- les chats devenaient capricieux si l'on commençait à leur donner d'autres choses
 3- vous ne voulez pas vous compliquer la vie non ?"
L'image de mon chat en train de dévorer mes orteils de ses petites dents pointues à 4h du matin la nuit dernière a traversé mon esprit. C'était déjà bien assez compliqué comme ça, un chat capricieux en plus ? Non merci ! Alors j'ai hoché de ma petite tête de bonne élève.

Et j'ai donné des croquettes à mon chat.

Puis, il y a quelques temps, effarée par la vitesse à laquelle le temps passait, je me suis dit qu'un petit changement d'alimentation ferait du bien à mon chat à l'aune de sa retraite (c'te blaaaague... non mais regardez la photo ci-dessus... ça donnerait quoi un chat à la retraite ?!). Alors, j'ai commencé à regarder la liste des ingrédients de ses croquettes pour voir en quoi je pourrais l'améliorer.

Là, j'ai pris peur.  Mon chat mange de la junk food, et ce, tous les jours depuis 10 ans.

Stupeurs et tremblements. J'ai commencé par m'accabler à coups de "non mais franchement Maurine, même pas capable d'appliquer tes propres principes à ton chat ?", "projeter des traits de caractère tel que 'capricieux' à un chat qui a juste son instinct de base qui frétille pour de la nourriture fraîche, on est où là ?". Et puis j'ai cessé. J'ai appliqué la philosophie américaine "le vrai tour de force de cette histoire, c'est d'avoir réussi à changer carrément ton paradigme de pensée, alors GO maintenant", et puis j'ai changé.

1- Je me suis documentée
Le chat est carnivore. Il mange principalement de la viande crue, des abats, des poissons non gras (type sardines et maquereaux). Il adore les petits légumes (haricots, carottes, petits pois).

2- Je me suis rassurée
Il n'est pas "capricieux" si l'on varie régulièrement son type de nourriture et s'il est autonome. Préparer de la nourriture pour son chat, c'est s-i-m-p-l-e et ça prend très peu de temps.

3- Je me suis lancée

A partir de cette recette de base,
1/ Faites un peu trop cuire une petite quantité de riz
2/ Faites cuire les légumes (carottes, haricots verts, petits pois...) en petits morceaux de la taille d’une bouchée de chat et ajoutez-les. 
Ce sont les vitamines. Les chats mangent de tout et trieront de toute façon en fonction de leur appétence ;) J'aime bien acheter des mélanges de légumes surgelés non cuisinés que je fais cuire à l'eau ou à la vapeur, hyper pratique et pas cher.
3/ C’est au tour des protéines, pour la taille, c’est comme pour les légumes. Cela doit représenter environ les 2/3 de la préparation.  
De la viande crue, du poisson cru (sardines, maquereaux, poissons à chair blanche en général) ou cuit, du thon ou des sardines en boîtes, des abats si vous en trouvez ou encore une sorte de bourguignon (un truc tout simple hein, des petits morceaux de viande longuement cuits avec des légumes et beaucoup de jus)... le tout c'est de varier !
4/ Mélangez bien le tout, faites en sorte qu’il y ait du jus quitte à rajouter un petit peu d’eau et conservez au frais. 
5/ Saupoudrez le tout de germes de blé juste avant de servir. 
Ça, c'est pour l'apport en minéraux.
Une fois par jour, préparez une belle gamelle. Personnellement je laisse toujours les croquettes à disposition pour favoriser l'autonomie. Changez systématiquement le bol entre 2 rations pour éviter les germes. Et de temps en temps, saupoudrez le tout de germes de blé juste avant de servir.



Préparer à manger à son chat : recettes maison naturelles et simples

4- J'observe les résultats
Non mais il faut le voir se lécher les babines après avoir mangé, jusque derrière les oreilles, ahaha ! Le plus frappant c'est qu'il a perdu du poids et que son poil est devenu encore plus doux, je pensais pas que c'était possible.

Et moi, eh bien je suis contente. Contente et fière, car j'ai su changer et m'adapter. On garde le positif non ? ;)

EDIT de mars 2016 : Le chat raffole toujours autant de mes petits plats. Il a le poil plus doux, plus soyeux, les changements de saison se font beaucoup plus facilement aussi :) Recette miracle : faire cuire tout ensemble poisson blanc, riz, et légumes hachés très finement dans beaucoup d'eau pour qu'il reste du jus. Bilan : un chat heu-reux :)

PS : Pourquoi il n'existe pas de la pâtée saveur souris ? & Les bienfaits de la multiplicité des temps.

Aucun commentaire:

Le Carnet de Maurine, c est un blog suisse qui se veut comme un carnet de réflexions que l on pourrait ouvrir à n importe quelle page : un sujet en menant tout naturellement à un autre. Une aventure guidée par la curiosité... A l abordage !

Le Carnet de Maurine © 2014-2016. Fourni par Blogger.